Actualités

L'oeil de l'adversaire...

 

Le demi-de-mêlée international de l’UBB répond à nos questions sur la semaine de préparation de cette dernière journée et son sentiment sur l’équipe du CAB.

 

Comment avez-vous préparé ce match, sans enjeu de part et d'autre ?

C’est vrai que ça peut paraître compliqué de s’y préparer mais malgré tout, je pense que pour Brive comme pour nous, nous avons a cœur de bien finir la saison. Pour le CAB, ce sera certainement un match où ils voudront faire un beau match devant leur public. Ils vont vouloir se faire plaisir et offrir une victoire à leurs supporters pour clore cette saison difficile pour eux. C’est un match de rugby, nous sommes tous des compétiteurs, nous jouons tous dans l’intention de gagner.

 

Est-ce que tu as un souvenir en particulier d’une confrontation face à Brive, que ce soit à Bordeaux ou ici ?

Je me souviens d’un match à Bordeaux où l’on avait gagné de très peu chez nous. C’était il y a deux ans il me semble. C’était la première fois que Julien Le Devedec revenait à Bordeaux. C’est un ami, nous sommes toujours en contact aujourd’hui et c’était un plaisir de le retrouver. J’aurai l’occasion aussi de revoir Félix, même si les circonstances ne sont pas idéales pour eux.

Durant le match il n’y a pas d’amitié qui tienne mais c’est toujours sympa de les revoir.

 

 

Que penses-tu de l’équipe du CA Brive ?

Au niveau de la charnière, je trouve que ce sont tous de très bons joueurs. J’aime jouer face à eux car ils envoient toujours du jeu. C’est toujours plus plaisant dans un match. Ils sont toujours disponibles pour leur équipe, ils en veulent et ce sont des beaux compétiteurs. 

La descente du club m’attriste beaucoup pour eux et l’ensemble du groupe ainsi que pour le club. J’imagine que c’est difficile de vivre une descente, cette équipe était habituée au Top 14, ça sera drôle de ne pas les voir la saison prochaine.