Actualités

Brive 13 - 12 Toulon

 

Mené pendant une grande partie du match, le CAB a su trouver les ressources pour s'imposer grâce à un essai de Benjamin Lapeyre après la sirène (13-12) !

Alors que 2017 s'était achevé sur un magnifique succès face à Montpellier avec 4 essais à la clé, la rencontre de ce soir a été d'un tout autre registre. Les conditions de jeu, bien plus compliquées que le week-end dernier, ont obligé les acteurs du match à jouer resserré et à occuper au maximum le terrain. Exit les essais d'ailiers qui ont permis à Nadir Megdoud, Benjamin Lapeyre ou Benjamin Fall de marquer en coin. Place au combat pur et dur. Et comme on dit, ça a "tapé fort" ! Non pas que la rencontre face au MHR fut une partie de plaisir, et c'est un euphemisme quand on connait la puissance montpelliéraine, mais les charges de Duane Vermeulen, Mathieu Bastareaud, Dominiko Waqaniburotu ou encore de Poutasi Luafutu ont fait particulièrement mal ce soir. La preuve en est avec les sorties sur blessures de Facundo Isa ou Arnaud Mignardi et les nombreux chocs tout au long de la rencontre.

Le match fut également tactique, où chaque centimètre valait très cher. Alors que les deux équipes se rendaient coup pour coup dans ce domaine, c'est finalement le RCT qui vire en tête à la pause (3-6). Brive, bien que totalement dans la rencontre, était quand même légèrement dominé dans ce match par une équipe toulonnaise qui semblait avoir bien préparé son coup et anticipé les conditions de jeu. Cette domination est concrétisée par François Trinh Duc et Anthony Belleau au pied et à quelques minutes de la fin, le RCT se détache (6-12).

Le CAB, porté par un banc XXL où la puissance de Sisa Koyamaibole, Johan Snyman et Poutasi Luafutu ont apporté un deuxième souffle à l'équipe, ne va pas s'affoler mais va clairement monter d'un cran en intensité. A une minute de la fin, et alors qu'ils avaient eu du mal à être dans l'avancé dans ce match, ils vont grappiller mètre par mètre pour s'approcher de l'enbut. Les Pick & go s'enchainent, les Toulonnais forment un mur en défense, mais Benjamin Lapeyre surgit et marque l'essai de la délivrance (13-12) ! Incroyable scenario et quel état d'esprit affiché jusqu'à la dernière seconde ! Le Stadium peut jubiler et savourer ce succès qui vaut très cher ! Il vient de vivre coup sur coup deux matchs à haute intensité et deux victoires qui donnent un nouveau souffle à la saison du CAB.