Actualités

Le portrait chinois de Saïd Hireche !

 

Nicolas Bézy a choisi Saïd Hireche pour poursuivre les portraits chinois de l'effectif ! Découvrez ses réponses et l'identité du prochain joueur interviewé sur la liste...

 

Question de Nicolas Bézy :

"Saïd, peux-tu nous expliquer comment s'est créée cette relation de proximité presque fusionnelle que tu entretiens avec les coachs de l'équipe ?"

Cette relation a commencé depuis des années déjà ! Cela fait bien plus de 5 ans que je l'entretiens de diverses manières : tous les matins je leur amène le café, je les appelle souvent pour prendre de leurs nouvelles… Mais je ne rentre pas plus dans le détail pour ne pas rendre Nicolas (Bézy) trop jaloux !

 

 

Personnalité, si tu étais …

… un trait de caractère ? 

La gentillesse.

 

… une qualité chez un homme / femme ?

La générosité.

 

… un défaut ?

La procrastination.

 

… une devise ?

Si j’avance suivez-moi, si je meurs vengez-moi, si je recule tuez-moi.

 

Sport, si tu étais …

 

… une machine de muscu / exercice de préparation physique ?

Le prowler.

 

… un sport individuel ?

Le badminton, c’est bien plus physique que ça ne parait.

 

… une légende du rugby ?

Juan-Martin Hernandez, pour ses qualités techniques, il a fait rêver beaucoup de monde quand il était à son meilleur niveau.

 

… un geste de rugby ?

Le coup de pied par-dessous, c’est comme un coup de pied par-dessus mais raté ! C’est Djibril Camara que j’avais vu faire en espoir, depuis c’est resté...

 

Culture, si tu étais…

 … un film ?

John Wick.

 

… un super-héros ?

Superman. J’aimerais bien voler comme lui.

 

… une série TV ?

Ma famille d’abord.

 

… une émission de TV ?

Motus, ça peut être génial…

 

… un type de musique / chanteur ?

 IAM, la base.

 

Divers, si tu étais…

… un objet ?

Une poêle.

 

... un plat ?

Des fajitas.

 

… un des 7 péchés capitaux ?

La gourmandise.

 

… si tu étais une question à un autre joueur de l’équipe ?

« On a découvert sur les derniers retours de déplacement les talents de chanteur de François Da Ros, et sa qualité de se réapproprier les chansons. D’où vient cette nouvelle passion et est-ce que c’est pour ça qu’on l’appelle le tube ? »