ACCUEIL >> Actualités >> Un bonus et dix dernières minutes de folie
Document sans nom
Journee Championnat
  • Derniere
  • Prochaine
Biarritz
19
-
13
Brive
Castres
22
-
15
Montpellier
Grenoble
21
-
21
Bayonne
Oyonnax
19
-
19
Toulouse
Stade Français
37
-
23
Bordx-Bègles
Perpignan
31
-
46
Toulon
Métro-RCF
22
-
6
Montferrand
Brive
-
Oyonnax
Bayonne
-
Castres
Bordeaux-Bègles
-
Biarritz
Montferrand
-
Perpignan
Montpellier
-
Métro-RCF
Toulon
-
St Français
Toulouse
-
Grenoble
Classement
  • Top 14
  • Amlin Cup
#
club
pts
jeu
ga
1.
Toulon
73
25
205
2.
Montpellier
71
25
111
3.
Montferrand
69
25
156
4.
Métro-RCF
69
25
45
9.
Brive
57
25
-5
#
club
pts
jeu
ga
1.
Newcastle
14
4
31
2.
Brive
14
4
23
3.
Bucarest
6
4
5
4.
Calvisano
2
4
-59
Document sans nom

Inscrivez-vous à notre newsletter

* Champs obligatoires

Un bonus et dix dernières minutes de folie

| 15.02.2014 | 22:51

Un bonus et dix dernières minutes de folie
Les Brivistes ont décroché le bonus offensif à la dernière seconde face au Stade Français (28-12).

Alors qu'aucun de ses concurrents n'a pris de points dans le bas du tableau et qu'Oyonnax a vu son match reporté, Brive avait l'occasion ce soir de réaliser la bonne opération du week-end.

Tranchants dès les premiers instants, les Noir et Blanc voient pourtant les Parisiens prendre l'avantage au score grâce à deux pénalités de Morne Steyn (0-6). Gaëtan Germain, impeccable aux pieds ce soir, lui répond et les deux équipes se retrouvent au coude à coude à la mi-temps (6-6).

Les Corréziens décident d'accélérer au retour des vestiaires. Si les Parisiens ont eu deux situations franches pour marquer un essai dans le premier acte, ce sont bien les Blanc et Noir qui vont franchir la ligne d'en-but les premiers. Après un bon renversement, François Da Ros résiste au dernier défenseur pour un premier break (16-9).

Si Steyn réduit le score dans la foulée sur pénalité (16-12) , la mainmise sur le match reste briviste. Et dans le sillage d'une mêlée conquérante, Brive va s'offrir dix minutes de folie.

Guillaume Namy d'abord joue les funambules pour marquer le deuxième essai en coin qui concrétise un long temps fort, plein de maîtrise.

Puis, alors que la sirène a retentit et que les Parisiens jouent leur va-tout pour décrocher un bonus défensif, Thomas Sanchou intercepte. Après soixante-dix mètres d'une course folle, il résiste aux flèches parisiennes pour planter le 3ème essai, celui du bonus.

Dans un Stade en délire, Brive décroche les cinq points et savoure un succès bonifié qu'il a su aller chercher.

    partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace
proG multimédia | créateur de sites internet

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash