ACCUEIL >> Actualités >> Brive s'est fait plaisir
Document sans nom
Journee Championnat
  • Derniere
  • Prochaine
Toulon
24
-
34
Toulouse
Bayonne
6
-
12
Métro-RCF
Bordeaux-Bègles
21
-
22
La Rochelle
Grenoble
12
-
16
Castres
Montpellier
45
-
17
Lyon
Oyonnax
24
-
3
Brive
Stade Français
40
-
26
Montferrand
Brive
-
Lyon
Castres
-
Bordeaux-Bègles
Montferrand
-
Oyonnax
Grenoble
-
Toulon
La Rochelle
-
St Français
Métro-RCF
-
Montpellier
Toulouse
-
Bayonne
Classement
  • Top 14
  • Eu Rugby Challenge Cup
#
club
pts
jeu
ga
1.
Toulon
61
21
165
2.
Montferrand
61
21
153
3.
Stade Français
59
21
28
4.
Métro-RCF
55
21
25
12.
Brive
40
21
-83
#
club
pts
jeu
ga
1.
Gloucester
29
6
147
2.
Oyonnax
16
6
-1
3.
Zebre Rugby
8
6
-52
4.
Brive
2
6
-94

Brive s'est fait plaisir

| 21.09.2013 | 21:06

Brive s'est fait plaisir
Face à une équipe de Perpignan largement vainqueur du MHR le week-end dernier, les Corréziens ont livré une superbe partie pour s'imposer avec le bonus offensif (31-6).

L'USAP se présentait au Stadium avec tous ses cadres et beaucoup d'ambitions. La tâche était ardue pour les Brivistes mais une victoire était indispensable pour sortir de la zone rouge.

Pour ce faire, ils ont mis les ingrédients habituels : Une énorme agressivité, une bonne conquête et une folle énergie déployée aux quatre coins du terrain. Des efforts récompensés à la 20ème minute après une nouvelle charge dévastatrice de Sisaro Koyamaibole. Le Fidjien, lancé comme un buldozer sème la panique dans la défense de l'USAP et Swanepoel en profite pour prendre l'intervale et marquer le premier essai du match. Brive prend les devants alors que le score était de 6-6.

Dès lors, Brive va prendre le jeu à son compte et faire mal aux Catalans qui restent dangereux grâce aux relances tranchantes de James Hook. Les temps forts se multiplient, Votu et Duvenage prennent chacun un jaune et à la 50ème minute les Noir et Blanc font le break. Riaan Swanepoel en bout de ligne inscrit un doublé qui libère le Stadium (21-6).

Le bonus tant attendu se profile peut-être car la domination briviste est sans partage. Et quand Koyamaibole bondit de sa mêlée à cinq mètres de l'en-but adverse, c'est pour marquer, rageur, le troisième essai de son équipe (31-6).

Il reste quinze minutes à jouer et Brive aura plusieurs fois l'occasion de sécuriser ce bonus. Mais l'USAP en fin de match fera douter jusque à la dernière seconde les Corréziens. Sans succès, Brive s'impose avec le bonus offensif dans un Stadium conquis.










    partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace
c3c agence web Brive

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash